Pour la première fois en près de 20 mois, les déplacements non essentiels se font à nouveau dans les deux sens à la frontière terrestre canado-américaine.

Si les lignes étaient longues à certains postes frontaliers, un détour vers ceux de Stanstead et Saint-Armand, en Estrie, faisait économiser des heures d’attente aux voyageurs, lundi matin.

Les agents des douanes et de la protection des frontières ont commencé après minuit à autoriser les vacanciers et les visiteurs entièrement vaccinés à entrer aux États-Unis. Ce n’est toutefois pas tout le monde qui en profite: de nombreux Canadiens qui ont des proches aux États-Unis veulent attendre encore un peu, en partie à cause de l’exigence du Canada de subir un test de dépistage coûteux pour rentrer au pays. Le test PCR coûte entre 150 $ et 300 $ pour chaque membre d’une famille.

Source : La Presse Canadienne