Pour combler les effets de la crise sanitaire, près de 70 000 nouveaux résidents permanents sont attendus au Québec l’année prochaine.

Il n’y aura peut-être jamais eu autant de nouveaux immigrants permanents admis au Québec.

Pour 2022, le gouvernement de François Legault a décidé d’ouvrir les vannes, essentiellement pour combler les effets de la crise sanitaire, qui a empêché des milliers d’immigrants de s’installer durablement dans la province.
Officiellement, Québec a néanmoins décidé de maintenir ses cibles déjà évoquées par le passé. Après avoir décidé de réduire les seuils d’immigration à son arrivée au pouvoir, François Legault avait déjà promis une augmentation graduelle.
L’année prochaine, entre 49 500 et 52 500 immigrants permanents seront admis, soit un niveau similaire aux cibles du précédent gouvernement libéral.
En revanche, l’équipe caquiste a décidé d’ajouter à ce nombre un rééquilibrage de 18 000 personnes immigrantes qui n’ont pas pu être admises en 2020. Si une telle idée avait circulé, un chiffre de cette ampleur – réclamé par le milieu des affaires – est nouveau.
 Au total, il devrait y avoir près de 70 000 nouveaux résidents permanents au Québec l’année prochaine. Un record annuel si les objectifs se réalisent.
Source : Radio-Canada