QUÉBEC, le 2 nov. 2021 /CNW Telbec/ – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration suppléant et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, présente la liste des professions admissibles aux quatre assouplissements du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) qu’il a remis au gouvernement fédéral à la suite des consultations tenues avec les partenaires du marché du travail.

Un fort consensus s’est dégagé de ces consultations à l’égard des secteurs et des professions identifiés par le gouvernement du Québec pour la mise en application des assouplissements, le tout visant à faciliter l’embauche de travailleuses et travailleurs étrangers temporaires (TET).

Les secteurs d’activité économique visés sont tous en forte demande de main-d’œuvre. Ils touchent notamment le commerce de détail, l’hébergement et la restauration ainsi que la transformation alimentaire.

Les assouplissements négociés permettront à plusieurs entreprises d’obtenir du renfort en matière de main-d’œuvre dans le respect des droits des travailleuses et des travailleurs.

Il faut rappeler qu’une entente concernant le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) et le Programme de mobilité internationale (PMI) a été conclue avec le gouvernement fédéral le 4 août dernier, laquelle prévoyait la tenue de consultations avec les partenaires du marché du travail. L’objectif était l’élaboration des listes de professions admissibles aux quatre assouplissements du PTET afin que celui-ci soit mieux adapté aux besoins économiques du Québec.

C’est ainsi que la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) adoptait, le 13 octobre 2021, une résolution consensuelle des partenaires patronaux et syndicaux marquant l’importance des TET afin de lutter contre la pénurie de main-d’œuvre au Québec. Tenant compte de l’avis de la CPMT, le gouvernement du Québec a transmis la liste des nouveaux secteurs et professions au gouvernement fédéral le 1er novembre dernier pour une mise en application rapide du programme.

Au cours des prochaines semaines, ces assouplissements temporaires seront mis en application par le gouvernement fédéral. Le consensus québécois répond aux modalités de l’entente. Rappelons que ces mesures d’assouplissement seront en vigueur jusqu’en décembre 2023.

Source : Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale